Drôle de Guerre – Guerre de drôles

À partir de 4 ans

Ouvrages :
La guerre des cloches de Gianni Rodari & Pef
Flon-Flon & Musette d’Elzbieta
Le petit inconnu au ballon de Jean-Baptiste Cabaud & Fred Bernard

Avec : Yoann SCHEIDT (percussion, objets sonores, trombone) et Fred JOUVEAUX (texte, environnement sonore)

Durée : 40 minutes

Notes d’intention :

Cette lecture à été imaginée dans le but de nous permettre d’aborder le thème délicat de la guerre auprès du jeune public et des familles.
À travers un choix de textes tantôt drôles, tantôt tendres, cette lecture musicale met en scène un dispositif pour un lecteur/musicien et un percussionniste/multi-instrumentiste (batterie, trombone, carillons, objets sonores divers). Les trois ouvrages sélectionnés stigmatisent chacun à leur manière le désastre de la guerre, et permettent aux jeunes auditeurs de porter un regard distancié sur l’absurdité des conflits armés. C’est pourquoi nous souhaitons que les représentations soient suivies d’un moment de discussion avec les enfants et les parents.

L’environnement musical permet :
– d’illustrer le propos par tout l’arsenal des objets sonores à notre disposition (chaines, gamelles, pièces métallique…) , au gré de notre fantaisie, à la façon des bruiteurs de dessin animé,
– d’impulser un rythme et un souffle nouveau au récit par l’insertion de respirations musicales,
– d’installer des atmosphères sonores et des climats qui alimentent le substrat émotionnel qui se dégager de la lecture en jouant, notamment, sur les oppositions de style (calme/agitation, joie/tristesse…).

Des matériaux sonores traités en MAO (Musique Assistée par Ordinateur) sont diffusés à certains moments du spectacle et favorisent l’immersion du public dans l’atmosphère à la fois tendre et pesante qui règne dans ces livres.

Et, comme nous le ferions si nous faisions la lecture aux enfants, livre en main, et que nous tournions une à une les pages sous leurs yeux, nous projetons, par le biais de la vidéoprojection, les illustrations contenues dans ces ouvrages.