La tête de l’autre

À partir de 8 ans

Ouvrage :
Le type de Philippe Barbeau & Fabienne Cinquin
Comme chaque matin de Christian Voltz

Avec : Tony LEITE (guitare) et Fred JOUVEAUX (texte)

Durée : 35 minutes

Notes d’intention :

Cette lecture musicale est conçue pour un comédien et un musicien. Le thème apparent en est l’altérité. Mais à travers l’autre, c’est notre propre humanité que nous observons et que nous apprivoisons. A travers 2 ouvrages pour le jeune public, nous observons 2 personnages engoncés dans leur grisaille quotidienne. La musique opère en contraste pour les 2 textes, dans un inquiétant mouvement de va-et-vient qui sonne comme un perpétuel recommencement. La première partie du texte de Christian Voltz est chantée tout au long d’un long rythme de blues, lancinant, qui se trainent comme le personnage semble trainer sa propre vie dans son sillage d’ombre vivante. Une étrange musique aux accent contemporains et dissonants accompagne en flots continus le personnage du type, dans sa première partie. Tant et si bien qu’on ne sait plus s’il s’agit d’un personnage réel dont on nous parle, ou d’un personnage rêvé, fantasmé, comme une ombre de nous-même qu’on voudrait exorciser.

L’atmosphère de « Comme chaque matin » est pesante, celle de « Le type » est étrange. Pour chacun des 2 textes, des chansons écrites pour l’occasion renforcent ces impressions. Puis soudainement, la couleur musicale change. Les thème passent du mode mineur au mode majeur. Le noir & blanc fait place à la couleur. Et tout se termine, à chaque fois sur une note positive où l’espoir prend le pas sur la désillusion.

Les images des 2 ouvrages sont projetées pendant la lecture. Certaines des images sont animées, accompagnant ainsi la dramaturgie propre à chacun des ouvrage et donnant ainsi aux spectateurs des clés de compréhension supplémentaires.